Appel depuis le Venezuela aux anarchistes d’Amérique latine et du monde, par “El Libertario ”

WordPress.com

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les prisonniers politiques palestiniens ont fait reculer Israël – Addameer

Les prisonniers politiques palestiniens ont fait reculer Israël

lundi 29 mai 2017 / 9h:20 Photo : Anne Paq/Activestills

http://chroniquepalestine.com/prisonniers-politiques-palestiniens-ont-fait-reculer-israel/

inShare

L’association Addameer tient à saluer le mouvement des prisonniers pour sa victoire et pour s’être toujours tenu au premier plan de la lutte palestinienne pour la libération. Addameer exprime sa sincère gratitude à toutes les organisations de défense des droits de l’homme, aux mouvements de base, aux officiels de l’Autorité palestinienne, aux militants de la solidarité locale et internationale qui se sont mobilisés aux côtés des prisonniers en grève de la faim.

AddameerAprès 40 jours, les prisonniers palestiniens ont suspendu leur grève massive de la faim lancée le 17 avril 2017 et suivie par environ 1500 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons et les centres de détention en Israël.

Les prisonniers avaient une série de revendications, soulignant les besoins fondamentaux et les droits de l’homme, y compris la fin du refus de visites familiales, le droit à des soins de santé et des soins médicaux appropriés, le droit de poursuivre des études supérieures à distance, la fin de l’isolement cellulaire et la fin de la détention administrative (l’emprisonnement sans inculpation ni procès et indéfiniment renouvelable).

Issa Qaraqe, directeur de la Commission des affaires des prisonniers palestiniens, a pris la parole lors d’une conférence de presse le dimanche 28 mai, dans laquelle il a déclaré que « 80% des demandes » des prisonniers ont été satisfaites après la grève.

Qaraqe a rendu compte des principaux éléments convenus entre les prisonniers grévistes et l’administration pénitentiaire israélienne, comme l’a noté l’avocat palestinien Karim Ajwa qui a pu rencontrer dimanche matin l’un des dirigeants de la grève, le prisonnier palestinien Nasser Abu Hmeid :

1. Développer l’accès aux téléphones publics afin de pouvoir communiquer avec les membres de la famille, conformément aux procédures convenues, le dialogue devant se poursuivre sur cette question considérée comme une priorité pour les prisonniers dans toutes les prisons.

2. Un accord a été conclu sur une série de questions concernant les visites familiales. En premier lieu, lever l’interdiction de sécurité appliquée à des centaines de membres de familles de prisonniers palestiniens, mettre fin à la pratique consistant à renvoyer les visiteurs disposant d’un permis et à leur refuser le passage aux barrages militaires, lever une interdiction injustifiée imposée à plus de 140 enfants qui se voyaient interdits par l’administration pénitentiaire de voir leurs parents.

3. Un engagement a été pris de raccourcir le temps entre les visites des prisonniers palestiniens de Gaza, la ramenant à un mois au lieu de deux mois ou plus entre les visites.

4. Un accord a également été conclu sur un certain nombre de problèmes liés aux conditions de visite des familles, y compris en permettant l’introduction de vêtements et de sacs, et de permettre aux détenus de donner ou partager des sucreries avec des enfants et d’autres personnes.

5. Introduire de nouvelles normes pour les visites pour les proches du « deuxième degré », telles que permettre les visites de neveux et nièces pendant l’âge de l’école maternelle et en prévoyant que les prisonniers dont les pères et les mères sont décédés peuvent ajouter un ou deux membres supplémentaires de la famille à leur liste de visites.

6. Fournir une approbation officielle pour le retour de la deuxième visite familiale mensuelle selon le mécanisme convenu entre le Comité international de la Croix-Rouge et l’Autorité palestinienne.

7. Négocier un accord concernant la clinique de la prison de Ramle, de façon à transférer les malades à l’ancienne section de la prison qui a été rénovée et qui est plus grande.

8. Un accord a été conclu sur les questions liées aux conditions de détention des femmes, dont le regroupement de toutes les prisonnières dans la prison de HaSharon, des ajustements à la procédure de visite des membres de la famille, époux et enfants, l’introduction de matériel pour la pratique de l’artisanat, l’amélioration des conditions d’accouchement, et l’établissement d’un système de transport spécial, en place du « bosta » , pour le transfert vers et depuis les tribunaux.

9. Concernant les enfants prisonniers, un certain nombre de questions ont été identifiées pour améliorer les conditions de mise au monde, leur accès à l’éducation et les questions connexes.

10. Un accord a été conclu sur la plupart des problèmes liés aux conditions de vie difficiles dans la prison de Nafha.

11. Sur la question des détenus malades transférés dans la clinique de la prison de Ramle, comme indiqué ci-dessus, renvoyer les prisonniers à la section remise en service avec des conditions humanitaires améliorées, ainsi que présenter un nouveau système pour le déplacement de ces prisonniers avec un mode transport spécifique, les amenant et ramenant directement des tribunaux, plutôt que de les faire transiter à travers de longs points de passage dans le « Bosta ».

12. Distribuer les repas aux prisonniers en transit dans le « Bosta » pendant les transferts, et leur permettre d’utiliser les toilettes pendant ce laps de temps.

13. Approuver l’installation dans chaque service pénitentiaire des « prisonniers de sécurité » palestiniens, d’un coin cuisine pour la préparation de repas et l’introduction d’équipements de cuisine, plutôt que d’être dans les mêmes locaux que les autres prisonniers.

14. Permettre la prise de photos une fois par an avec les parents ou avec un conjoint de prisonnier. En cas de décès du père ou de la mère du prisonnier, la photo pourra être prise avec un frère ou une sœur.

15. Présenter des améliorations à la « cantine » (magasin de la prison), avec des produits de meilleure qualité dont des fruits et des légumes, y compris le molokhiyeh et les épices.

16. Fournir des équipements modernes de sport et de loisirs dans les lieux récréatifs.

17. Résoudre le problème de la surpopulation dans les sections des prisons et résoudre le problème des températures élevées grâce à un système de ventilation et de refroidissement.

18. Fournir des ambulances équipées pour le transport des prisonniers vers les urgences, et qu’elles soient stationnées dans les prisons du Negev, de Ramon et de Nafha, du fait que ces prisons sont éloignées des hôpitaux.

19. Transférer les prisonniers dans des prisons plus près des lieux de résidence de leurs familles.

En plus de l’ensemble de ces points, il y aura un mécanisme pour de nouvelles négociations sur d’autres problèmes. Plus de détails seront fournis lorsque le mouvement des prisonniers et le comité de la grève de la faim publieront leur déclaration sur la nature de l’accord conclu avec le Service pénitentiaire israélien (IPS).

En conclusion, l’association Addameer tient à saluer le mouvement des prisonniers pour sa victoire et pour s’être toujours tenu au premier plan de la lutte palestinienne pour la libération. Addameer exprime sa sincère gratitude à toutes les organisations de défense des droits de l’homme, aux mouvements de base, aux officiels de l’Autorité palestinienne, aux militants de la solidarité locale et internationale qui se sont mobilisés aux côtés des prisonniers en grève de la faim.

28 mai 2017 – Addameer – Traduction : Chronique de Palestine

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Bordeaux Invitation/Préparation « Faites des possibles » – 18 juin 20107

L’Appel du 18 juin 2017

Faites des possibles

Village de nos luttes et de nos alternatives

Au soir du 18 juin, les élections seront closes et nous serons de nouveau face à nous-mêmes, face à nos vies auxquelles les nouveaux.elles et ancien.nes élu.es n’auront de toute façon pas accès. Même si certain.es d’entre elleux peuvent être bienveillant.es, nous ne pouvons pas seulement être passif.ives et s’en remettre au Gouvernement ou à l’Assemblée Nationale pour améliorer nos quotidiens.

La dernière campagne électorale a plus que jamais montré à quel point les politiciens.ne-s sont coupé-e-s de nos réalités, nous que l’on désigne aujourd’hui comme étant de « la société civile » mais que l’on déresponsabilise une fois que le temps des urnes est passé.

Pourtant, des alternatives concrètes existent, faites par nous-mêmes et pour nous-mêmes, pour améliorer nos conditions de vie, alternatives qui témoignent d’un bouillonnement d’ingéniosité, de générosité, de partage et d’inventivité !

De même que nos luttes sont porteuses de nos solidarités !

Si vous êtes une association, un collectif, une personne porteurs.euses d’une autre manière de faire, si vous avez envie d’agir au plus près pour vous, pour votre entourage : Faites des possibles et rejoignez notre village !

Dimanche 18 juin 2017

14h

Quai de Queyries – Face au Jardin Botanique

Bordeaux

Plusieurs assemblées populaires auront lieu autour de différents thèmes : « logement », « alimentation », « environnement », « travail », « argent », « transport/énergie », « santé », communication », « violences d’Etat », « genre et sexualité », « j’ai voté, j’ai pas voté et après … » (cette liste est non exhaustive).

Il s’agit là de partager nos expériences, nos vécus, sans experts.

Venez nous faire découvrir votre pratique artistique, enrichir la zone de gratuité, proposer des ateliers pour les enfants, rompre le pain de l’amitié au cours d’une auberge espagnole…

Si vous souhaitez cosigner cet appel, tenir un stand, une table de presse, animer un atelier, merci de nous prévenir au plus tard le 12 juin.

abstention.consciente33

Cet évènement est totalement auto-géré, nous ne fournirons aucun matériel.

La prochaine réunion de préparation à cet évènement aura lieu mardi 30 mai à 19h30, place St Michel à Bordeaux.

Merci de faire circuler dans vos réseaux

Le collectif « Faites des possibles »

Abstention Consciente, Droit Au Logement (D.A.L33), collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33), L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre (O.P.A)

Note :
Liste des associations/collectifs invité.es (visibles dans les destinataires) librement inspirée du Petit Alternactif (Bordeaux et environs).

http://abstention-boycott2017.over-blog.com/
http://dal33.over-blog.com/
http://clap33.over-blog.com/
http://www.opa33.org/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Rassemblement contre l’extrême droite le 5 juin 2017 à 19h

Le lundi 5 juin à 19h place Saint-Michel, le Pavé Brûlant et SUD PTT vous invitent à un rassemblement contre l’extrême droite 4 ans après la mort de Clément Méric.

Au programme : prises de parole et rencontres

Plus d’info sur notre événement Facebook :
https://www.facebook.com/events/668521216690485/?acontext=%7B%22ref%22%3A%223%22%2C%22ref_newsfeed_story_type%22%3A%22regular%22%2C%22feed_story_type%22%3A%2217%22%2C%22action_history%22%3A%22null%22%7D

Pour les prises de parole, si vous souhaitez intervenir pour votre organisation, merci de nous le faire savoir par retour de mail !

N’hésitez pas à faire tourner l’info dans vos réseaux, et en espérant vous y retrouver nombreu.ses.x !

Salutations antifascistes,

le PB

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Manifestade à Pompéjac 30 juin et 1er juillet 2017 : LGV ? Jamais !!

Manifestade à Pompéjac (Sud-Gironde)

Vendredi 30 juin et samedi 1er juillet

LGV ? Jamais !!!

La LGV Tours-Bordeaux va être mise en service en grande pompe le dimanche 2 juillet en vantant le gain de temps et en occultant les nombreux côtés négatifs de cette LGV : coût disproportionné, nombreuses atteintes portées à l’environnement humain et naturel, déficit de plus de 100 millions d’euros par an pour la SNCF au détriment de ses capacités à entretenir le réseau existant, augmentation du prix des billets,dégradation de la desserte des territoires traversés, etc…

En réponse à ce battage médiatique, La Coordination des associations Vigilance LGV organise une grande Manifestade pour exprimer l’opposition toujours aussi déterminée des habitants, des associations, des élus et des acteurs économiques (viticulteurs, sylviculteurs, agriculteurs, …) à la poursuite insensée des projets de LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne, en contradiction totale avec l’avis de plus de 90% des 14 000 participants à l’enquête publique et à l’avis défavorable de la Commission d’enquête.

Cet évènement culturel, militant et festif se déroulera à la salle des fêtes de Pompéjac (charmant village à 8 km de Bazas et à 17 km de Langon)

Vendredi 30 juin à 19h: auberge espagnole et film « La cigale, le corbeau et les poulets »
Samedi à partir de 14h30: expo photos, stands associatifs, gratiferia, animations, lecture musicale, conférences-débats, apéro musical, restauration et concerts, …

(Plus de détails sur le programme dans peu de temps)

Retenez ces deux dates et faites passer l’info !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Agir d’urgence pour les prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim

Bonsoir à toutes et à tous,

Le congrès de l’AFPS, réuni ce week-end et auquel ont participé 5 délégués de Palestine33, a été placé sous le signe de la solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim. Chaque jour qui passe accroît les risques pour leur santé et pour leur vie ; il y a maintenant urgence et nous devons intensifier notre action.

Le congrès a voté par acclamation la résolution suivante pour leur apporter son soutien.

« Le 6e congrès de l’AFPS, réuni à Saint-Denis les 20 et 21 mai 2017,
salue la lutte exemplaire et héroïque des prisonniers politiques palestiniens engagés dans le mouvement de grève de la faim « pour la liberté et la dignité » lancé par Marwan Barghouthi le 17 avril.
Cette lutte exprime les aspirations de tout un peuple à la liberté et rassemble dans un même combat toutes les sensibilités politiques palestiniennes.

Devant l’aggravation de l’état de santé de prisonniers, qui pour beaucoup d’entre eux en sont à leur 35e jour de grève, le congrès de l’AFPS s’adresse au Président de la République et au gouvernement afin que la France prenne immédiatement une initiative en direction des autorités israéliennes pour qu’elles fassent droit aux légitimes revendications des grévistes de la faim.

Il en va de la vie de ces hommes. Tout drame humain serait lourd de conséquences et éloignerait encore davantage toute perspective de paix. »

Notre congrès appelle tous les Groupes locaux de l’AFPS à organiser des rassemblements de toutes formes, à l’image de celui appelé à Paris mercredi 24 mai à 18h00 place de l’Opéra par le Collectif national.

Palestine33 appelle à un rassemblement le mercredi 24 mai à Bordeaux, place de la Victoire, à partir de 18 heures.

D’ici là, nous vous proposons d’utiliser les boîtes aux lettres sur les sites web de la Présidence de la République et du ministère des Affaires étrangères pour leur adresser le texte de la résolution :
http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire/

Merci de faire circuler autour de vous,
Solidairement,
Cécile Renaut

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Projections Après Route 60…

Projections

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire