Quelques éléments de la mobilisation du 15 juin 2018 à Bordeaux Métropole concernant le dossier du d émantèlement de l’Hôpital Robert PICQUE

Chers Partenaires de LaSantéUnDroitPourTous, Nous venons vous transmettre quelques éléments nouveaux relatifs au dossier Bahia-Démantèlement de l’Hôpital Robert PICQUE.
Aprés la mobilisation du 5 juin à la station de tram Vaclav HAVEL, nous sommes allés nous rassembler, avec le Comité Robert PICQUE, au siège de Bordeaux Métropole vendredi dernier, le conseil devant voter sur une nouvelle délibération concernant Bahia.
Une quarantaine de personnes était présente dès 8h30 du matin, malgré un temps pluvieux; deux cents tracts ont été distribués à une grande partie des 105 conseillers et à d’autres, dont les employés de BM qui manifestaient contre des révisions statutaires.
Nous avons participé à la délégation de trois personnes reçues par le vice président de BM qui y pilote le suivi du dossier BAHIA : Mr Jacques MANGON, vice-président.
Il nous a écouté avec attention pendant 20 mn mais se refuse à adopter les conclusions du rapport de Julie DUMONT qui préconise d’élargir la durée et le champ de la concertation. Bordeaux Métropole s’en tient aux questions d’urbanisme (modification du PLU) et n’émet, à ce niveau, aucune critique sur ce projet qui va pourtant :
– réduire la surface sanitaire actuelle de 33 ha (26 pour l’HRP et 7 pour Bagatelle) sur 5 ha !
– intégrer une résidence immobilière de 250 logements, de 22 m de haut, entourant et surplombant l’entrée principale de la future entité sanitaire (c’est une première en Nouvelle Aquitaine…!)
– détourner de l’argent public pour une structure privée qui va bénéficier du démantèlement d’un Hôpital public (cf photo d’une banderole placée actuellement devant la MSPB où le nom de « Bagatelle 2022 » ne laisse place à aucun équivoque !).
Nous allons donc continuer la mobilisation à la rentrée de septembre.
La présence de plusieurs médias, dont FR3, France Bleue Bordeaux Gironde et Sud-Ouest (nous échangeons avec le journaliste qui a écrit plusieurs contre vérités, cf article joint) montre que ce dossier est toujours d’actualité.
Une future entrevue demandée à Alain JUPPE (convalescent) nous permettra de témoigner de la rupture qui se confirme entre la population et les élus et d’avoir quelques éléments de réponse sur une des question importantes : « Où en est la démocratie sanitaire dans ce dossier Bahia » ?

A plus tard pour de nouveaux épisodes.
Merci pour votre attention renouvelée.

Très cordialement.
Pour la Santé Un Droit pour Tous, son bureau.

PS: Excuses pour les doublons éventuels.

ArticleSud-Ouest-16-6-18-pages24-24a-Agglorama.pdf

PhotoBagatelle2022au15juin2018.pdf

Publicités

A propos caamlg

Blog du caamlg de gironde
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s