Perquisition au domicile du chargé de campagne Nucléaire de Greenpeace

La réponse de Greenpeace à la perquisition au domicile de Yannick Rousselet chargé de campagne nucléaire et à la saisie de tous ses supports numériques par des fonctionnaires de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), sur ordre du Procureur de la République de Paris. :

« Pour l’heure, la situation reste extrêmement floue et les informations parcimonieuses. Greenpeace et ses membres assument toujours ce qu’ils font et travaillent en toute transparence. Ce n’est pas le cas des autorités dès qu’il s’agit de questions liées au « nucléaire » en France, le secret défense étant tout le temps évoqué pour cacher la vérité ou pour contrer les opposants. Greenpeace rappelle que Yannick Rousselet est non seulement chargé de campagne pour Greenpeace France mais également membre nommé par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie au « Haut Comité pour la Transparence et l’information sur la sécurité nucléaire » et membre de plusieurs Commissions locales d’information. Greenpeace n’a rien à cacher. L’organisation demande donc à Monsieur Christophe Quintin et Monsieur Christian Riac les raisons exactes de cette perquisition et de cette garde à vue. »

On vous tient donc informés dans les meilleurs délais

Amicalement

Patrick MAUPIN

Référent Climat-NRJ Bordeaux

06 89 71 88 46

Le 19 décembre 2016 à 16:21, Pat Maupin <situ68> a écrit :

On vous tient au courant dans les meilleurs délais, merci de votre soutien

Amicalement

Patrick MAUPIN

Référent Climat-NRJ Bordeaux

06 89 71 88 46

Notre chargé de campagne nucléaire perquisitionné au titre d’une enquête pour « compromission du secret de la défense ».
Le gouvernement compte-t-il nous faire taire et veut-il finir ses 6 derniers mois en beauté sécuritaire ? Que le gouvernement se rassure nous ne lâchons

​ et ne lâcherons ​
toujours rien !


Greenpeace. Une perquisition chez Yannick Rousselet à Cherbourg

Le domicile du Cherbourgeois Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France, a été perquisitionné, informe l’intéressé ce lundi 19 ​.

Supports numériques saisis L’ensemble des supports numériques présents au domicile du militant Greenpeace sont saisis et emportés. Yannick Rousselet se voit signifier une future convocation à une garde à vue. Le seul motif qu’on lui indique : « compromission du secret de la Défense Nationale ».

Ce lundi 19 novembre, Greenpeace s’interroge : « Pour l’heure, la situation reste extrêmement floue et les informations parcimonieuses. Greenpeace et ses membres assument toujours ce qu’ils font et travaillent en toute transparence. Ce n’est pas le cas des autorités dès qu’il s’agit de questions liées au « nucléaire » en France, le « secret défense » étant tout le temps évoqué pour cacher la vérité ou pour contrer les opposants. Greenpeace rappelle que Yannick Rousselet est non seulement chargé de campagne pour Greenpeace France mais également membre nommé par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie au « Haut Comité pour la Transparence et l’information sur la sécurité nucléaire » et membre de plusieurs Commissions locales d’information. Greenpeace n’a rien à cacher. »

Publicités

A propos caamlg

Blog du caamlg de gironde
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s