Libération immédiate des « Faiseurs de paix » arrêtés à Louhossoa

Cet email ne s’affiche pas correctement ? Voir ce communiqué dans votre navigateur..

Libération immédiate des « Faiseurs de paix » arrêtés à Louhossoa

Communiqué 17 décembre 2016

Cette nuit, à Louhossoa (Pays-Basque), Txetx Etcherverry, fondateur du mouvement écologiste et altermondialiste Bizi ! ; Michel Berhocoirigoin, syndicaliste paysan, ancien président de la chambre d’agriculture du Pays-Basque, Michel Bergougnan, coopérateur viticole et Béatrice Molle-Haran, ont été interpellés par le RAID, alors qu’ils tentaient de rendre inutilisable une partie du stock d’armes de l’organisation séparatiste basque, ETA, avant de le remettre ultérieurement aux autorités françaises qui ont jusqu’à présent refusé de récupérer ces armes.
Nous partageons de nombreux engagements avec ces militants qui ont choisi une démarche non-violente, publique et transparente pour faire avancer un processus de paix qui bloque au niveau des États.
Txetx Etcheverry, Michel Berhocoirigoin et Michel Tubiana (président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme), avaient précisé leur démarche dans des courriers qui ont été transmis à la presse : « Nous nous situons en intermédiaires entre une organisation armée avec laquelle nous n’avons aucun lien ni subordination, et un État que nous voulons amener à réfléchir. (…) Nous avons décidé de prendre nos responsabilités avec la conviction que cela peut être utile à la paix. C’est pourquoi, nous avons proposé à l’organisation ETA de transférer à la société civile la responsabilité politique de la destruction de son arsenal militaire. Nous avons choisi de le faire de manière publique et assumée, à l’instar des engagements dont nous sommes porteurs. Ces engagements sont publics et transparents. Ils sont caractérisés par l’implication personnelle, le souci de la démocratie, le choix de la non-violence ».
Les polices françaises et espagnoles ont cru pouvoir communiquer en annonçant un « coup dur porté à l’ETA » et au terrorisme.

Nous demandons que cette communication mensongère soit rectifiée et nous exigeons que nos amis, faiseurs de paix au Pays basque, soient immédiatement libérés.

Rassemblement organisé le 17 décembre à 16 h à Bayonne en soutien aux faiseurs de paix arrêtés.

Informations complémentaires

Attac France — 2016
Twitter | Facebook | Viméo
Publicités

A propos caamlg

Blog du caamlg de gironde
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s