Etudiants arretes en Palestine

Étudiants arrêtés en Palestine

L’Université

de Birzeit demande aux institutions universitaires et des droits de l’homme de dénoncer les crimes de l’occupation israélienne

Birzeit University, le 9 octobre 2015
http://www.aurdip.fr/l-universite-de-birzeit-demande.html

L’Université de Birzeit fait part de ses profondes inquiétudes quant au sort de deux de ses étudiants, arrêtés mercredi 7 octobre 2015 lors d’une manifestation pacifique à Beit El, près d’Al Bireh, en Cisjordanie.

Une vidéo relatant l’incident montre des militaires et des policiers israéliens en civil qui s’en prennent brutalement à trois jeunes, dont deux étudiants de l’Université de Birzeit. Abdul Rahman Abu Dahab et Ahmed Walid Hamid ont été vilainement tabassés au cours de leur arrestation et traînés ensuite vers des véhicules militaires. Une autre vidéo montre un policier en civil tirer à bout portant une balle dans la cuisse de Hamid avant de continuer à le tabasser.

A ce sujet: http://blogs.afp.com/makingof/?post/ceux-qui-se-deguisent-en-arabes

Abu Dahab et Hamid ont ensuite été menottés et laissés sur le sol, blessés, sur la voie publique, jusqu’au moment où ils ont été emmenés par les militaires.

Abu Dahab et Hamid manifestaient en compagnie d’autres étudiants au cours d’une protestation pacifique organisée par les étudiants de l’Université de Birzeit contre les violations perpétrées par l’occupation et contre l’escalade dans la violence israélienne à l’égard du peuple palestinien. Abu Dahab et Hamid ne sont pas les seuls étudiants de l’Université de Birzeit a être détenus dans les prisons de l’occupant israélien. Des dizaines d’autres étudiants purgent actuellement des peines arbitraires, attendant de retrouver la liberté afin de pouvoir reprendre les cours à l’université.

L’Université de Birzeit souligne le fait que le droit à l’enseignement est garanti par les lois et la pratique internationales. La campagne « Droit à l’enseignement » lancée par l’université ne cessera pas tant qu’elle n’aura pas dénoncé le mensonge d’une puissance occupante qui se prétend une oasis de démocratie. L’Université de Birzeit demande à toutes les institutions universitaires et des droits de l’homme du monde entier de condamner les crimes commis par l’occupation israélienne et ses violations du droit à l’enseignement.

L’Université de Birzeit insiste également sur le fait que la poursuite de telles pratiques par l’occupant israélien contre les Palestinens en général et contre les étudiants palestiniens en particulier ne fera qu’apporter de l’eau au moulin de la campagne internationale de boycott universitaire contre les institutions israéliennes qui soutiennent l’occupation.

Publicités

A propos caamlg

Blog du caamlg de gironde
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s