Affrontements en marge d’un rassemblement pro-palestinien à Paris ?

http://www.europalestine.com/spip.php?article9525

« Ne pas importer le conflit ? » ? L’insondable culot du gouvernement français

lundi 14 juillet 2014

Les dirigeants français, Manuel Valls en tête, nous ressortent depuis le week-end leur rengaine sur le fait de « ne pas importer en France le conflit du Proche-Orient ».

Quelle hypocrisie !

Car c’est le Président de la République François Hollande qui a lui-même été le premier à jeter de l’huile sur le feu, en délivrant la semaine dernière un permis de tuer à ses mentors israéliens.

Qui ? Sinon Hollande en effet, a dit « Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces ».

« Synagogues menacées » : à qui la faute ?

Les jérémiades de Valls et autres responsables (dont la Maire de Paris Anne Hidalgo) tiennent au fait qu’un incident a eu lieu, dimanche, à proximité d’une synagogue parisienne, celle de la rue de la Roquette. Cet établissement est situé à quelques centaines de mètres du point d’arrivée, Place de la Bastille, de la grande manifestation de solidarité avec la Palestine dans la capitale.

De fait, la milice dite « Ligue de Défense Juive » (« LDJ ») , illégalement protégée par Valls et son successeur à l’Intérieur Bernard Cazeneuve, avait lancé un appel à rassemblement de ses membres devant ladite synagogue, sans que la présence annoncée de ces fascistes devant le lieu de culte émeuve le moins du monde rabbins, politiciens « laïques » et responsables policiers.

Selon les informations que nous avons pu recueillir, tandis que les dizaines de milliers de manifestants partis de Barbès arrivaient Place de la Bastille et s’y dispersaient dans le calme, quelques dizaines (voire centaines, nous n’avons pu l’établir) de participants, indignés du soutien gouvernemental tant aux bombardements israéliens qu’à la LDJ, ont tenté de s’approcher de la rue de la Roquette.

Une échauffourée s’est alors produite avec la police, qui protégeait le lieu, faisant quelques blessés légers dans les rangs policiers, et entraînant une demi-douzaine d’interpellations selon la préfecture.

Cité dans le Parisien, Sacha Reingewirtz, le président de l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France, une organisation pro-israélienne prétendument « modérée ») avoue qu’il était lui aussi présent dimanche soir rue de la Roquette.

Pour y faire quoi ? Prier ? Soutenir l’agression israélienne contre Gaza aux côtés de la LDJ ? C’est pourtant le même qui déclare ensuite, avec aplomb, dans les colonnes du journal : « Il faut qu’on arrête de tout confondre et de s’en prendre à des Juifs français pour la situation au Proche-Orient qui n’a rien à voir avec eux ».

Mesdames et Messieurs Valls, Hidalgo et Reingewirtz, il faut vous y faire : il y a en France des millions de citoyens indignés par le massacre du peuple palestinien, et vous ne les ferez pas taire.

Publicités

A propos caamlg

Blog du caamlg de gironde
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s