Mediapost en Espagne

Unknownname

CONFEDERATION NATIONALE DU TRAVAIL

UL Pessac/ aquitaine – activités postales , du courrier et de la téléphonie  06 02 34 06 29 aquitaine@ouvaton.org

http://cnt-aquitaine.revolublog.com

En Espagne, Mediapost vire pour embaucher moins cher

La CNT espagnole dénonce la situation insoutenable que vit le personnel de la principale entreprise de distribution publicitaire du Pays Basque.

« La multinationale soutient que nous sommes trop chers et pas assez flexibles » déclare-t-il. Le syndicat dénonce la situation gravissime que traverse le personnel de la multinationale Mediapost, spécialisée dans la distribution d’imprimés publicitaires. « Depuis que ce groupe a pris le contrôle des 2 principales entreprises du secteur au Pays Basque, le nombre de salariés est passé d’une centaine à pratiquement la moitié sous forme de licenciement négocié ou pour abandon de poste de travail » déclare l’organisation anarcho-syndicaliste.

Elle souligne « qu’au cours de cette année, nous avons constaté que plusieurs dizaines de travailleurs-ses ont quitté l’entreprise, lesquels ont été parfois remplacés par du personnel acceptant des conditions de travail beaucoup plus difficile. » Les choses ne s’arrêtent pas là : la direction a proposé à l’ensemble des adhérents de la section syndicale CNT de quitter l’entreprise contre une indemnité. Elle cherche maintenant à faire partir 5 autres employés pour les remplacer par des personnes acceptant de travailler pour des salaires inférieurs.

Dans ce contexte, le syndicat a souligné que Mediapost « utilise des travailleurs indépendants qui réalisent des tâches pour l’entreprise faisant perdre à plusieurs salariés les heures supplémentaires qu’ils réalisaient jusqu’alors ». »Nous savons que Mediapost à l’intention de substituer cette nouvelle organisation au modèle autonome comme cela se pratique en divers lieux dans notre pays. » 

En outre, le syndicat révèle que lors de discussions au sein de l’entreprise en matière de prévention des risques professionnels, « il n’a pas été tenu compte de la dégradation de la situation que nous vivons ». « La multinationale soutient que nous sommes trop couteux et pas assez flexible alors qu’en réalité on s’en tient à l’accord d’entreprise et que dans les faits beaucoup de personnes ne gagnent guère plus que le salaire minimum. De plus l’entreprise nous dit que nous serons sans doute obligés de travailler le samedi si elle le demande »

Depuis ce mois ci et de manière unilatérale la direction a modifié nos conditions de travail, exigeant de nous que nous effectuions un travail irréalisable pour bon nombre de travailleurs et nous menaçant de sanctions si nous ne réussissons pas à accomplir le travail dans le temps imparti par l’employeur.

Après avoir eu connaissance de « la déclaration d’intention » de Mediapost, la section syndicale CNT de l’entreprise a lancé un appel au personnel pour « se mobiliser contre ses injustices » ainsi qu’en direction des autres syndicats pour se concerter et proposer une réponse unitaire pour défendre nos emplois et nos droits »

Publicités

A propos caamlg

Blog du caamlg de gironde
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s